19 Mai 2020

Devisubox lutte contre le COVID-19 : détection des masques et des distances sociales

En pleine crise sanitaire, Devisubox fait évoluer ses algorithmes IA pour analyser les risques COVID-19 sur les chantiers de construction. L’objectif est de réduire le risque tout en ayant de multiples leviers pour anonymiser les résultats et ainsi permettre un travail dans un bon climat social.

Analyse automatisée sur une photo d’un chantier GSE

Des indicateurs finement calculés par intelligence artificielle

La solution est simple : les algorithmes analysent chacune des prises de photos par les caméras Devisubox. Ils localisent chacune des personnes et identifient qui porte un masque et qui n’en porte pas. Ils évaluent ensuite les distances sociales entre les personnes et localisent des rassemblements de personnes proches.

La combinaison de ces recherches permet d’attribuer des indicateurs de risques à chaque situation : un rassemblement de personnes qui portent un masque est bien moins dangereux qu’un rassemblement de personnes sans masques. Dès lors que tout le monde porte un masque, le risque est considérablement diminué et c’est un résultat tangible assez facilement atteignable.

Des photos en 24 millions de pixels pour une meilleure détection

La solution est inédite et parfaitement adaptée. Plutôt que de proposer un flux vidéo omniprésent avec une faible résolution et un point de vue contraint par la nécessité d’avoir un coûteux raccord électrique, le dispositif Devisubox s’appuie sur un boitier photo autonome en énergie (solaire). Il peut s’installer en toute simplicité sur un point en hauteur et couvrir tout le chantier. Avec une résolution full HD grand-angle de 5 millions à  24 millions de pixels, les photos permettent de détecter des cas impossibles à opérer dans des résolutions intermédiaires.

Une solution qui respecte le droit à la vie privée

Par défaut, les têtes sont systématiquement floutées pour préserver le droit à l’erreur et l’anonymat des employés sur le terrain. Le personnel dédié à la sécurité ou les référents COVID-19 peuvent bénéficier de droits d’accès au détail  pendant 30 jours et mener à bien leurs actions de sensibilisation et de réduction du risque.

Par défaut également, le détail des erreurs n’est accessible ni à la hiérarchie ni autres membres du personnel : ils ont juste besoin de connaître le taux de risque engagé.

Vers un indicateur de prévention plus large

En plus des actions de prévention et de réduction du risque juridique et social, ce taux permet d’afficher une politique transparente conforme aux bonnes pratiques des nouveaux codes de la construction.

Avec un cumul de près d’un milliard de photos prises depuis sa création en 2006, Devisubox identifie chaque semaine plusieurs millions de têtes. Après avoir été les premiers à mettre en place un dispositif généralisé de floutage des visages en 2018, Devisubox détecte également depuis juin 2019 les anomalies de port de casque de chantier. 

Le service R&D de Devisubox  développe de nombreuses autres fonctionnalités sur cette thématique. Il sera bientôt possible de détecter les gilets de sécurité et les gants. Avec des fonctionnalités pour analyser la propreté du chantier ou des fonctionnalités déjà en production pour prendre des photos sur seuil de nuisances sonores, Devisubox a pour objectif de fournir de solides indicateurs en matière de prévention des risques et de respect des nouveaux codes de la construction.

Abonnez-vous à la newsletter du timelapse

>